Accueil > Français > Amérique latine et Caraïbes > PÉROU - Invasions de terre au mépris des populations

PÉROU - Invasions de terre au mépris des populations

Front élargi de défense de l’environnement

mardi 17 octobre 2006, mis en ligne par Catherine Thénard

A la frontière chilienne, La Compagnie Newmont envahit des terrains pour des explorations minières.

Le 3 octobre 2006, la Compagnie minière Newmont est entrée par la force sur les terrains du village de Vilacota, pour effectuer des explorations en vue d’exploiter des veines d’or et d’argent. Les concessions ont été accordées par l’Etat péruvien en juillet 2005.

C’est précisément parce que le délai accordé par le Ministère de l’Energie et des Mines sera écoulé au 15 octobre, ainsi que l’autorisation d’utiliser l’eau, que la minière a envahi sans le consentement de tous les propriétaires du lieu appelé « Pajcha-Tarapacani » dans le district de Supuya, province de Tarata, région de Tacna. C’est ce qu’a dénoncé la famille Marica à la Commission Juridique pour l’Autodéveloppement des Peuples Premiers Andins (CAPAJ).

Les machines effectuent actuellement des perforations profondes (12 ont été faites, 8 doivent suivre) qui endommagent gravement la surface de la terre et la polluent, utilisant de plus l’eau réservée à l’usage des populations et de l’élevage.

Le Front de Défense créé pour lutter contre les campagnes mensongères de la Compagnie Minsur dénonce avec force l’illégalité des procédés employés par la Newmont. Le 8 octobre une action en justice pour motif d’usurpation a été initiée devant le juge pénal de Tarata par le président de la Commission d’Irrigation qui estime illégale la résolution émise par la Direction des Eaux d’autoriser la compagnie à capter les eaux du bassin de l’altiplano andin à des fins minières, alléguant un excédent d’eau dans la zone, alors que la fragilité des écosystèmes a été prouvé par des cas dramatiques antérieurs, comme celui d’Ancomarca.

Un autre cas est signalé le 10 octobre : la même compagnie est prête à entrer dans le district de Pachia, à 15 km de Tacna, pour le projet Vilacollo, aussi pour exploiter de l’or.

Les opinions exprimées dans les articles et les commentaires sont de la seule responsabilité de leurs auteur-e-s. Elles ne reflètent pas nécessairement celles des rédactions de Dial ou Alterinfos. Tout commentaire injurieux ou insultant sera supprimé sans préavis. AlterInfos est un média pluriel, avec une sensibilité de gauche. Il cherche à se faire l’écho de projets et de luttes émancipatrices. Les commentaires dont la perspective semble aller dans le sens contraire de cet objectif ne seront pas publiés ici, mais ils trouveront sûrement un autre espace pour le faire sur la toile.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.