Accueil > Français > Livres, documents, revues, vidéos & audios > LIVRE - Le Piège de l’abondance : L’écologie populaire face au pillage de la (...)

LIVRE - Le Piège de l’abondance : L’écologie populaire face au pillage de la nature en Amérique latine, coordonné par Nicolas Pinet

mercredi 16 octobre 2019, mis en ligne par Dial, Nicolas Pinet

- Les éditions de l’Atelier, 2019
- ISBN : 978-2-7082-4608-9
- format : 155 x 218 mm
- 376 p., 24,90€.

Quatrième de couverture

En Amérique latine, les années 2000 sont marquées par un boom de l’extraction des matières premières. Les populations riveraines de ces projets extractivistes (forages pétroliers, mines, coupes de bois et cultures intensives…) « paient pour d’autres » : elles ne bénéficient en rien des ressources naturelles extraites ou des grands travaux réalisés, destinés à des entreprises ou des consommateurs situés à des milliers de kilomètres, mais doivent par contre en supporter les conséquences désastreuses. Ce boom extractiviste a provoqué une multiplication des résistances et mobilisations des populations affectées – peuples indiens, petits paysans et habitants des zones rurales – pour défendre leurs espaces de vie.

Rassemblant des textes des meilleurs spécialistes de la question ainsi que d’acteurs et d’actrices de ces luttes, cet ouvrage documente les deux versants de ce phénomène central de l’Amérique latine contemporaine : projets de « développement » et résistances, extractivisme et écologie populaire.

Le coordinateur

Nicolas Pinet est responsable de la rédaction de la revue Dial (Diffusion de l’information sur l’Amérique latine) depuis 2006. À ce titre, il a assuré la coordination de plusieurs ouvrages consacrés à l’Amérique latine, parmi lesquels Être comme eux ? Perspectives critiques latino-américaines sur le « développement » (Parangon, 2013) et Figures de la révolte : rébellions latino-américaines (XVIee-XXe siècles) (Syllepse, 2016).

Table des matières

Introduction. L’envers de notre endroit : extractivisme et écologie populaire, par Nicolas Pinet, p. 7-17.

Première partie – Politiques extractivistes

L’extractivisme au début du XXIe siècle

Extractivisme et néoextractivisme : les deux faces d’une même malédiction, par Alberto Acosta, p. 23-43.
Brésil. Le plus grand extractiviste du continent, par Eduardo Gudynas, p. 45-49.
Argentine. En guise d’hypothèse, par Darío Aranda, p. 51-67.
Amérique du Sud. Le triomphe du post-extractivisme en 2015, par Joan Martínez Alier, p. 69-71.
Colombie. L’échec d’un modèle de développement : entretien avec Álvaro Pardo, par Frédéric Thomas, p. 73-78.
Argentine. L’extractivisme énergétique et le tournant du capitalisme vert, par Hernán Scandizzo, p. 79-83.

Un progressisme extractiviste

Amérique du Sud. Progressisme et gauche marron, par Eduardo Gudynas, p. 87-95.
Étrange débat sur le « lactose » au sein de la gauche et du progressisme latino-américains, par Eduardo Gudynas, 97-105.
Bolivie. Les peuples autochtones passent au second plan, par Ruy D’Alencar, 107-111.
Pérou. Recul dans l’application de la consultation préalable, par Magali Zevallos Ríos, p. 113-117.

Deuxième partie – Prédation capitaliste et résistances populaires

Extractivisme et intégration au marché mondial

Brésil. La nouvelle conquête de l’Amazonie, par Raúl Zibechi, p. 123-163.

« Développement » vs modes de vie indiens

Pérou, Bolivie et Équateur. David contre Goliath : trois conflits en Amazonie andine, par Xavier Albó, p. 167-208.
Équateur. Conséquences du capitalisme dans les communautés et peuples indiens d’Équateur, par Humberto Cholango, p. 209-215.

La criminalisation des mouvements de résistance

Brésil. Les mouvements sociaux victimes de l’espionnage des entreprises, par Noticias Aliadas, p. 219-221.
Honduras. « Défendre les droits humains est aujourd’hui un crime » : entretien avec la dirigeante indienne Berta Cáceres, par Orsetta Bellani, p. 223-227.
Argentine. La criminalisation des mobilisations se déplace vers les périphéries, par Hernán Scandizzo, p. 229-234.

Troisième partie – Fronts de lutte

Terre

Paraguay. Des Indiens obtiennent la restitution de leurs terres, par Gustavo Torres et Paulo López, p. 239-242.
Argentine. Les mères contre l’agrobusiness, par Martín Cúneo et Emma Gascó, p. 243-248.
Pérou. Des coupes de bois illégales à l’origine d’assassinats d’Indiens, par Cecilia Remon, p. 249-253.
Pérou. Les monocultures détruisent les forêts amazoniennes, par Noticias Aliadas, p. 255-257.
Guatemala. D’El Estor à Sepur Zarco. Un voyage sur des territoires marqués par l’impact des entreprises extractives et la mémoire de ceux qui y vivent, par Linda Gare, p. 259-263.

Eau

Brésil. « Le barrage monstrueux de Belo Monte et le naufrage d’Altamira que Dilma Roussef n’a pas eu le courage d’aller voir. » Entretien avec Dom Erwin Kräutler, par Patricia Fachin et João Vitor Santos, p. 267-276.
Guatemala. Conférence de presse du Conseil des villages de Tezulutlán « Manuel Tot », 24 janvier 2014, p. 277-279.
Guatemala. Les autorités q’eqchi’ de Tezulutlán présentent leur opposition à la centrale hydroélectrique devant les Nations unies, par Gustavo Illescas, p. 281-289.
Chili. Le pillage de l’écosystème marin, par Paolo Moiola, p. 291-294.

Air

Mexique. Des communautés s’opposent à des projets d’installation d’éoliennes, par Orsetta Bellani, p. 297-301.
Mexique. Déplacés de San Francisco del Mar Pueblo Viejo : « Nous demandons aux politiciens d’arrêter de chercher à diviser nos communautés pour nous imposer des projets comme l’éolien », p.303-306.

Sous-sol

Pérou. Le futur sombre de La Oroya, par Maija Susarina, p. 309-314.
Pérou. L’exploitation minière dans le village de San Mateo : dégâts et luttes, par Margarita Pérez, p. 315-322.
Pérou. La résistance d’Ayabaca aux projets d’extraction minière, par Mario Tabra, p. 323-332.
Colombie. Extraction minière et après-conflit, par Raúl Zibechi, p. 333-341.
Équateur. Reconstruire les communautés : une forme de résistance, par Luis Ángel Saavedra, p. 343-348.
Pérou et Colombie. Autodéfenses communautaires contre l’extraction minière à grande échelle, par Raúl Zibechi, p. 349-358.
Argentine. Un village réussit à interdire un mégaprojet minier lors du premier référendum souverain du pays, par Martín Cúneo et Emma Gascó, p. 359-364.
Salvador. C’est la première fois qu’un pays d’Amérique latine vote une loi qui interdit l’exploitation minière des métaux, par Carmen Rodríguez, p. 365-369.

Comptes-rendus et recensions

- Claude Bourguignon Rougier, « Le Piège de l’abondance. Recension », Revue d’études décoloniales, n°4, novembre 2019 (archive).

Recension reprise sur le site lundi matin :

Claude Bourguignon Rougier, « Le Piège de l’abondance. Sur un récent ouvrage consacré à “L’écologie populaire face au pillage de la nature en Amérique latine” », lundi matin, n° 217, 18 novembre 2019 (archive).

- Le Monde diplomatique, décembre 2019, p. 24.

Les opinions exprimées dans les articles et les commentaires sont de la seule responsabilité de leurs auteur-e-s. Elles ne reflètent pas nécessairement celles des rédactions de Dial ou Alterinfos. Tout commentaire injurieux ou insultant sera supprimé sans préavis. AlterInfos est un média pluriel, avec une sensibilité de gauche. Il cherche à se faire l’écho de projets et de luttes émancipatrices. Les commentaires dont la perspective semble aller dans le sens contraire de cet objectif ne seront pas publiés ici, mais ils trouveront sûrement un autre espace pour le faire sur la toile.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

>> PDF Formato PDF